HAROPA PORT

Annonce historique : TiL devient actionnaire majoritaire des terminaux TPO/TNMSC

Annonce historique sur les terminaux de conteneurs de TPO/TNMSC du Havre aujourd’hui à l’occasion de la venue de Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. La société Terminal investment Limited est désormais seul actionnaire des terminaux grâce à un programme d’investissement de 700 millions d’euros. Un événement qui renforce le rôle de HAROPA PORT en tant que porte d’entrée du nord-ouest de l’Europe.
- HAROPA PORT (siège social)
- Direction territoriale du Havre

Publié le

HAROPA PORT renforce sa position de point d'accès majeur du range nord-européen pour le transport de marchandises

La société Terminal Investment Limited (TiL), devient seul actionnaire des terminaux de conteneurs de TPO/TNMSC au Havre et annonce un programme d’investissement de grande envergure. Une annonce qui renforcera le rôle du premier port de France en tant que porte d’entrée du nord-ouest de l’Europe.

Un investissement de grande ampleur

Cet investissement de 700 millions d’euros se caractérise également par la création sur les six années à venir de 900 emplois destinés aux travailleurs portuaires mais aussi de 200 emplois pour le personnel de maintenance.

Le Havre sera ainsi en capacité d'accueillir les plus grands cargos du monde, y compris la dernière génération de porte-conteneurs offrant une capacité de 24 000 EVP.

Ces plans de modernisation ambitieux sont le fruit d’un accord historique entre le syndicat des travailleurs portuaires, la CGT du port du Havre, TiL et les terminaux TPO/TNMSC. TiL gère l’activité « terminaux » de MSC avec pour actionnaires principaux US Global Infrastructure Partners (GIP) et Singapore Government Sovereign Wealth Fund (GIC).

De nouvelles infrastructures pour booster les volumes traités

TiL installe actuellement des nouveaux portiques de parc, portant à 20 le nombre de portiques au terminal. TiL doit également tripler la capacité de stockage du terminal avec la mise en place de portiques de flotte au niveau de six postes à quai. Le projet de conversion doit s’achever d’ici 2028.

Les nouveaux portiques de parc intégreront des moteurs électriques et le port fournira une alimentation électrique à quai. Par conséquent, grâce à ce projet porté par HAROPA PORT, les navires n’auront plus besoin de faire tourner leurs machines pendant le séjour à quai.

 

Grâce à ce nouvel investissement, le développement de nouvelles liaisons par rail et voie d’eau permettront d'accroître davantage l’attractivité de HAROPA PORT, boostant les volumes de marchandises qui seront traités.