#News | Le Havre

Un plan pour prévenir les risques littoraux

Un Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) doit être adopté en 2022, en ce qui concerne la plaine alluviale nord de l’embouchure de l’estuaire de la Seine, du Havre jusqu’à Tancarville. Le règlement permettra d’envisager l’aménagement du territoire au sein de cette zone, à l’aune des risques de submersion marine.
- Direction territoriale du Havre

Publié le

Ce Plan de prévention des risques littoraux a été initié par la Préfecture de Seine-Maritime, la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole et HAROPA PORT | Le Havre afin d’aménager le territoire tout en prévenant les risques de submersion marine. 

La mer sous surveillance

La zone concernée est classée comme territoire à risque d’inondation par les services de l’État depuis 2021. Densément peuplée et accueillant une forte concentration d’entreprises industrielles et logistiques, la plaine alluviale nord pourrait subir, en cas de conditions météorologiques extrêmes et de fortes marées, selon les différents scénarii soumis aux collectivités locales, les conséquences d’une élévation ponctuelle de 20 à 60 centimètres du niveau de la mer. Ces phénomènes demeurent rares mais seraient aggravés par l’élévation du niveau de la mer de 3 millimètres par an, observée au Havre sur la dernière décennie.

Maintenir et développer l’activité

Le PPRL doit donc permettre de préparer l’avenir en anticipant les risques et en maîtrisant l’urbanisation des zones concernées, tout en sensibilisant les populations riveraines. S’agissant de la zone industrialo-portuaire du Havre, le PPRL devra être utilisé pour maintenir et développer l’activité et garantir la sécurité des personnels et la réduction de la vulnérabilité des sites.

La phase de concertation qui vient de s’ouvrir sera suivie d’une enquête publique préalable à l’adoption du règlement par le préfet, en début d’année 2022.