#News | Rouen

Newsletter HAROPA PORT - Janvier 2022

Publié le

 

 

Toutes les équipes du premier port de France
vous présentent leurs meilleurs voeux !

 

 

 

 

 

 

 La gouvernance de HAROPA PORT désormais finalisée

 

Gouvernance

 

Le 6 janvier 2022 s’est tenue la séance d’installation du conseil d’orientation du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine présidé par Pascal Sanjuan, délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine.

Ce conseil complète le dispositif en place - le conseil de surveillance, le directoire et les conseils de développement territoriaux – et finalise la gouvernance du Grand port fluvio-maritime de l’axe Seine.

Lire le communiqué de presse

 

 

 

 
 

 

Logo podcast

 

Cette semaine, l’UPR lance une formation supply-chain à la demande des entreprises rouennaises.

Retrouvez nos podcasts sur notre chaîne youtube en cliquant ici

 


 

 

 

Silo Robust à Rouen
© HAROPA PORT / Jean-François DAMOIS

Le terminal Robust reprend du service

Sénalia a conclu avec le sucrier Tereos un nouveau partenariat qui relance l’activité du silo sucrier du terminal Robust.

Le silo doté d’une capacité de 60 000 tonnes dispose d’installations qui permettent de charger en vrac, en sacs et en conteneurs. Entré en service en 1996, le terminal avait vu ses perspectives s’amoindrir avec le retrait à l’automne dernier de Saint-Louis, filiale du groupe allemand Südzucker.

Un départ lié notamment à la fermeture de plusieurs de ses sucreries françaises et à la forte réduction de ses exportations depuis la France.

Les trafics sucriers depuis le terminal Robust s’étaient progressivement réduits, passant de 400 000 t à moins de 100 000 t annuelles en raison d’une forte concurrence internationale.
 

 

Nouvelles recrues au lamanage de Rouen Dieppe

 

Nouvelle vedette chez les lamaneurs de Rouen


© HAROPA PORT / Jean-François DAMOIS

Depuis le 6 janvier, le lamanage de Rouen dispose d'une nouvelle vedette et de deux camions "vire-amarre". Des investissements réalisés avec le soutien de HAROPA PORT | Rouen et l'USAAR, pour un meilleur service sur les quais du port de Rouen.

 

 

 

Amélioration de la qualité des eaux
      © Simon RANNOU

 

Qualité des eaux de Seine : le port accélère

Soutenu dans le cadre du plan France Relance, HAROPA PORT | Rouen accélère sa démarche d’amélioration de la qualité des rejets des eaux de ruissellement en Seine : les trois premiers chantiers sont lancés sur les terminaux de Honfleur, Rouen (Bassin aux Bois) et Petit-Couronne (QPC).

Cette démarche comprend également l’amélioration de la gestion des pollutions accidentelles et la création de zones de rétention complémentaires pour collecter les eaux d’extinction d’incendie.

Courant 2022, deux autres chantiers seront initiés sur les terminaux de Rouen Quevilly et Radicatel. Le budget global est estimé à 11,5 M€.

 

 

 

 

Le hangar 105 à Rouen
© MIMRAM

Le Hangar 105 renaît de ses cendres

Le 23 décembre 2021, la Métropolitaine / SCI LE 105 a signé une convention d’occupation avec HAROPA PORT à l’emplacement de l’ancien hangar 105, sur les quais de Rouen rive gauche.

L’objectif est de proposer aux Rouennais un lieu animé par des activités de tous types. Les plans, dessinés par Marc Mimram, architecte français de renommée internationale, prévoient un bâtiment belvédère ouvert sur la ville et le fleuve, conçu en trois séquences : les deux Hangars - 105 et 105 bis -, tous deux reliés par une place centrale, le forum. Les travaux, confiés au Groupe Legendre, dureront 24 mois.

Pour Xavier Lemoine, directeur de l'Aménagement territorial et de l'Environnement de la direction territoriale de Rouen, il s’agit là d’un véritable partenariat « en vue de la reconquête des espaces le long de la Seine ».

 

 

 

Marégraphe au port de Rouen
      © HAROPA PORT / Jean-François DAMOIS

Le marégraphe fait peau neuve

Précieux repère pour les marins auxquels il indiquait autrefois la hauteur d'eau disponible dans le port, le marégraphe de Rouen est en travaux depuis décembre 2021 pour une durée de 8 mois.

Construite en 1891, cette tour de 23 mètres sera restaurée à l’identique : nettoyage de la façade, travaux de structure et réhabilitation des cadrans et portes d’accès. Le coût du chantier s’élève à 319 000 euros, principalement financé par HAROPA PORT, la région, le département et la métropole Rouen Normandie.

L’objectif est de mettre en valeur ce bâtiment qui a une place importante dans l’histoire de la ville et de contribuer ainsi à embellir les bords de Seine.
 

 

 

Vous souhaitez recevoir cette lettre, inscrivez-vous.